Le Jeu du Moulin

Des Blasons, Le jeu du moulin (triples enceintes), Des Calices remplis


Mis à part son usage comme tableau de jeu, la triple enceinte s’observe dans l’histoire comme dessin chargé de symboles. Le palais Angkor-Wat, Christianopolis, la cité idéale et éternelle, la Jérusalem céleste, utilisent tous la triple enceinte. Probablement ces références remplies de tension suffisent-elles pour charger le ‘jeu du moulin’ et pour l’utiliser comme symbole apotropaïque. Ou voulait-on simplement occuper le diable avec un jeu à sa mesure afin qu’il soit distrait de ses activités normales, c’est-à-dire de faire des bêtises? 
 


La même théorie s’applique au jeu d’échecs. Dans la cathédrale d’Otranto en Italie se trouve une mosaïque au sol datant de 1165 et représentant un arbre de vie portant un tas de symboles dont un échiquier. Dans le Nord de la Germanie et du Danemark il y a plus de cent églises avec une pierre sculptée en forme d’échiquier (schachbrettsteine) placée dans une façade.

Le jeu du Moulin (la triple enceinte) est une image forte qui touche l’imagination et qui est fortement chargée de symbolisme. On la retrouve sur le château de Gien et quelques bâtiments des environs. Il me semble assez normal qu’un tel symbole soit copié plusieurs fois dans la région.

D’ autre part il y a la créativité du maçon. Si on regarde le château de Gien on remarque tout-de-suite une interprétation très créative. Pour les applications de briques vitrifiées sur des murs entiers, l’interprétation à Gien est remarquable et exceptionnelle: les losanges ont aussi une interprétation de ‘triple enceinte’ qui est assez rare. Outre l’épaisseur des lignes des triangles diffère (et sont différentes sur les parois différents). On retrouve des triangles remplis sur une tourelle que je n’ai retrouvée nulle part de cette façon. La forme du ‘calvaire’ est aussi assez rare. Sur une tourelle carrée se trouve un disque. C'est le seul discque que je connaisse en maçonnerie…. Alors dans un travail tellement exceptionnel et créatif on n’est pas surpris de trouver un signe rare comme la triple enceinte. Sur le château du Moulin on retrouve (sur la ferme) aussi des types différents de losanges. La même argumentation est possible pour le vieux palais de la Reine Elisabeth I à Hatfield, Hertfortshire, Grande Bretagne, ou se trouvent deux échiquiers sur les façades en briques. 

Est-ce-qu’ il y a une relation entre la représentation du jeu du moulin ou un échiquier et l’intérêt du propriétaire pour ce jeu? Ça peut avoir joué, mais les signes de maçon étaient surtout des signes apotropaïques placés par des maçons, indépendant du propriétaire ou du destin du bâtiment. Et le plus un signe est chargé de symbolisme, plus il doit être utile pour des buts apotropaïques. Et si on réalise un mélange de signes, leur efficacité et la     possibilité  que cela va vraiment fonctionner comme protection contre le mal augmentera assurément. Ainsi peut-on également se poser des questions sur une possible intention latente apotropaïque dans les applications de briques vitrifiées sur des murs entiers… 

Les deux signes étant des symboles forts peuvent être retrouvés sur des graffitis plus anciens, également utilisés, copiés (?) dans de multiples graffitis après.