Des Accents Régionaux

En réalisant ses signes de maçonnerie, le maçon tenait toujours compte d’un ‘style’, d’une mode et des traditions locales ou sous -locales. En ce temps-là, la plupart de ces signes étaient reproduits dans toute l’Europe Occidentale. D’autre part on remarque des différences dans les traditions locales et sur le plan de la créativité du maçon. 
 
Un exemple du premier cas, est l’usage de blasons (sur un écu). Comme décors de briques ils sont très rares, mais les exemples connus se trouvent tous dans la même région. Ou bien c’était le résultat du travail du même maçon, ou famille de maçons, ou bien on réalisait des ‘copies’ suivant une tradition locale. Les réalisations connues étaient appréciées . Mais utiliser en plus une image forte qui touche l’imagination et qui est fortement chargée de symbolisme ne peut rencontrer que le succès dans le souci de chasser les mauvais esprits.